Des nouvelles

Mort de Pascal Josèphe, directeur des antennes de plusieurs chaînes de télévision

 Patrick de Carolis (à gauche) avec Pascal Josèphe, à Paris,  le 25 avril 2003.

Pascal Josèphe, directeur des antennes de plusieurs chaînes privées ou publiques et candidat malheureux à la présidence de France Télévisions, est mort à l’âge de 68 ans des suites d’une « maladie foudroyante », a annoncé sa famille à l’Agence France-Presse (AFP) dimanche 20 novembre.

Diplômé de l’école supérieure de journalisme (ESJ) de Lille et de l’institut d’études politiques (IEP) de Strasbourg, Pascal Josèphe avait commencé sa carrière à la mairie de Lille, avant de rejoindre Hervé Bourges à RFI puis à TF1. Il a successivement été directeur des antennes de plusieurs chaînes privées et publiques (TF1, La Cinq, France 2 et France 3) et un des responsables de l’agence de médias Carat. Il avait aussi fondé son cabinet de conseil IMCA (International Média Consultants Associés) en 1994, racheté ensuite par le cabinet NPA.

Le portrait (archive de 1987) : Article réservé à nos abonnés Pascal Josèphe, l’éminence grise de la Une

« Un seigneur de la télévision »

« Au cours de sa carrière il a contribué au lancement de dizaines d’émissions emblématiques : “Droit de réponse”, “Taratata”, “Le Cercle de minuit” , “Froufrou”, “Bas les masques”, “Geopolis”, ou la série l’Instit », a rappelé le groupe France Télévisions dans un communiqué, évoquant « sa vision profondément humaniste de la télévision, n’opposant jamais l’audience et l’exigence dans la vision des programmes ».

En avril 2015, quand le CSA devait choisir un nouveau dirigeant pour France Télévisions, Delphine Ernotte l’avait emporté de justesse sur Pascal Josèphe, après deux votes successifs qui n’avaient pas permis de les départager. Cette dernière a salué « la mémoire d’un seigneur de la télévision publique qui en avait fait sa passion ».

Plus récemment, Pascal Josèphe s’était investi dans le projet Plumm.tv, plate-forme consacrée à la culture méditerranéenne, avec Rachid Arhab, ancien journaliste de France 2.

L’entretien (en 2012) : Pascal Josèphe : “En France, les passerelles entre univers numérique et médias sont trop étroites”

Le Monde avec AFP

Source link

Related Articles

Leave a Reply

Back to top button