Des nouvelles

Magali Berdah et Cyril Hanouna, ces incontournables de la campagne présidentielle

Par

Publié aujourd’hui à 04h00

Elle arrive à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) dans un van noir aux vitres fumées, duquel sautent trois cadreurs en sweat à capuche et un preneur de son. Le chauffeur et la maquilleuse restent à bord. Magali Berdah, 40 ans, long manteau gris cintré, bottes de cuir noires et ongles aiguisés, les cheveux relevés en chignon, entre, escortée de son garde du corps et de l’assistante qui la suit telle une ombre, dans le local d’aide sociale que visite Anne Hidalgo, ce 18 février.

Tout se fige. L’attachée de presse de la candidate socialiste à l’élection présidentielle rajuste son étole et lâche son téléphone pour aller accueillir la reine des influenceuses. Les reporters de TF1, de France 3 ou de la presse locale qui suivent ce jour-là la maire de Paris n’existent plus. Magali Berdah, star d’Instagram (1 million de followers), est la seule qu’Anne Hidalgo saluera, grand sourire, main posée sur son bras un long moment, avant de lui accorder un tête-à-tête filmé de vingt minutes, refusé aux autres.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Magali Berdah, l’influenceuse qui pèse dans le monde de la téléréalité, et attise la curiosité du gouvernement

Le pool de journalistes restés dehors sous le crachin hallucine. « Ça dit tout de la politique en 2022 ! », ironise un localier ; « Quand les ignorants informent les ignorants, on ne va pas très loin », persifle un photographe. Sans même avoir eu à le demander, la désarmante Magali Berdah, totalement indifférente aux railleries, a privatisé le déplacement d’Anne Hidalgo.

La patronne de Shauna Events, qui gère les carrières de stars de la télé-réalité (41 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020), vient de lancer sa chaîne sur YouTube, média de référence pour les moins de 25 ans. Cette spécialiste du placement de produits y diffuse ses reportages de 35 minutes en immersion avec les candidats à la présidentielle, et totalise déjà un million de vues, auxquelles s’ajoutent les reposts et retweets de son pool d’influenceurs, des protagonistes d’émissions comme « Les Anges de la télé-réalité » (NRJ 12) ou « Les Marseillais » (W9), qui drainent eux-mêmes des millions d’abonnés…

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés La guerre en Ukraine vient bouleverser une campagne électorale déjà atone

Bref, pour toucher les jeunes dépolitisés et largement abstentionnistes qui ne regardent plus les JT, « Magali Berdah est incontournable », assure Geoffroy Didier, le directeur de la communication de Valérie Pécresse. Certes, la guerre en Ukraine a suspendu la participation annoncée de cette dernière. « La campagne a changé de nature », a tout de suite décrété la représentante des Républicains. Durant une semaine, les candidats à la présidentielle ont voulu éviter toute incursion dans des émissions trop légères. La tonalité du moment est à la gravité, à la mesure du drame qui se déroule sur le sol européen.

Il vous reste 87.68% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source link

Related Articles

Leave a Reply

Back to top button